Une fille à 3 casquettes : Alix Grousset

Salut les gars !

Aujourd’hui, Clara Speaks accueille quelqu’un pour ce deuxième interview : Alix Grousset.

Capture d’écran 2018-03-31 à 23.16.35.png

Si vous ne la connaissez pas encore, qui est Alix Grousset ?

20 ans, étudiante, bloggeuse et youtubeuse mais, aussi animatrice radio dans La Clique d’Alix chez VL. Elle vit à Paris la semaine et à la campagne normande généralement le week-end pour s’occuper de son cheval Pescalune.

J’ai donc pu lui poser quelques questions, que voici …

Arrives-tu à t’organiser avec ses trois casquettes (bloggeuse, étudiante et animatrice radio) ?

Je ne dors pas beaucoup !  Je suis un peu, une pile électrique. Je suis très productive entre 5h et 10h du matin pour bosser pour l’école et ensuite comme ça demande un peu moins de concentration et c’est plus détente, je fais radio et blog le reste de la journée. Je consacre environ 6h à 8h pour le blog sans compter les événements. Les mercredis, c’est la « journée radio », j’ai mon émission le soir mais, sinon je passe à peu près 2h par jour pour écrire mon conducteur, répondre aux commentaires sur les réseaux sociaux ou contacter les gagnants au concours de la radio. Pour ce qui est des études, je fais des études à distance avec la fac Paul Valéry de Montpellier, qui est la seule à proposer des études de communication à distance. Je suis déscolarisée depuis la seconde donc j’ai l’habitude de travailler depuis chez moi. Je pense quand même qu’il faut avoir une certaine autonomie pour suivre des cours à distance, si on l’a jamais fait, c’est un peu chaud au niveau du supérieur.

Au niveau du blog, tu commences à gagner en notoriété, est ce que cela a changé quelque chose ?

Plus d’évènements. Un événement par soir ou au moins, ou bien, un soir sur 2. Tous les jours, quand il y a des présentations, oui ça demande plus de travail, car on a forcément plus de contenus mais, cela fait partie de notre travail pour partager à notre communauté et que les marques voient aussi notre travail. Mais la radio et le blog, c’est tellement ma passion, que ça ne me dérange pas ! De plus, j’ai toujours voulu gérer moi-même mon activité alors pas d’agent à mon stade et ça me gênerait de ne pas répondre à mes abonnés comme je le fais, je trouve ça dérangeant.

Qu’est ce qui t’as donné envie ?

Au début, j’avais deux lecteurs : ma mère et moi. C’était à la période où j’avais été déscolarisée donc en attendant que mes potes sortent pour les voir, fallait bien que je me trouve une occupation. Passionnée des médias depuis toujours, j’avais besoin d’être stimulée et donc j’ai commencé à écrire puis c’est venu tout seul. Je ne me force pas, même aujourd’hui. Je ne cherche pas à devenir célèbre ni même à « percer ». Je me prends une heure par jour pour répondre à tout le monde même si j’ai beaucoup de commentaires. J’adore prendre le temps. J’écris vraiment pour partager et par passion si on me disait que la monétisation s’arrêtait pas ce n’est pas bien grave. C’est pour ça aussi que je donne des « masterclass pour la fidélisation » à des entreprises ou comme ça. Oui, j’ai 30 000 abonnés mais, il y a tellement plus donc je ne me sens rien. Je reste simple et abordable tout en étant spontanée. Je me suis toujours sentie plus petite que les autres car, j’étais très tôt entourée de personnes influentes. Quand je suis à des évènements avec Noholita ou Holy Camille,  je n’ose pas aller les voir par exemple. Au début, je n’osais pas trop aller aux évènements d’ailleurs,  mais comme les marques m’invitaient j’y allais mais, avec le temps, il y a un peu les mêmes têtes donc tu te fais vite un groupe de potes.

 As tu des inspirations bloggeuses ou influenceuse ?

J’en suis, oui, mais je ne m’inspire pas car, j’essaie vraiment d’avoir ma petite touche. Cependant, j’aime bien l’univers de Peek a Booo ou Margot de You Make Fashion. Du côté de Youtube, j’aime bien Adrianne Trends, Léna Situations, Lucie de La vie en Lucie ou ma copine Crazy Soprane. J’aime beaucoup la personnalité et Ophélie Duvillard également.

Te considères-tu comme un bloggeuse ou influenceuse ?

Capture d’écran 2018-03-31 à 23.15.41.png

A part Georges,  je ne vois pas qui j’influences. Surtout que je n’aime pas trop ce terme, mais bloggeuse c’est mon métier donc oui et la radio aussi. En vrai, j’aimerais me dire que je suis une kiffeuse ! Je ne suis pas obligée de donner une étiquette et  de choisir, rien n’est incompatible.

Je profites et puis, je verrais.

Alix Grousset qui mange des clémentines et porte des cols roulés.

Je fais toujours attention à partager du contenu positif par exemple avec Instagram  et toutes les polémiques ou les changements d’algorithmes. Même là, j’ai pris en « mode positif », le petit souci que j’ai eu avec les faux likes. Je préfère être positive car rien ne me saoule plus que les gens (bloggeuses et influenceuse) qui se plaignent, car ils ont peut-être passer une mauvaise journée et les abonnés s’en-fichent les gens, ils n’ont pas envie de voir nos problèmes de bloggeuses, qui ne sont pas graves ! Ils sont juste la pour kiffer ton contenu. Comme dit Léna (aka Léna Situations) : + = +. 

Que te vois-tu faire plus tard ? 

Mon but est de travailler dans les médias, c’est ce  qui m’anime au plus profond de mon corps et d’avoir le blog à côté. J’ai commencé très jeune mais on commence à me prendre au sérieux aujourd’hui.

Des conseils à donner pour se lancer ? 

Au début, on a pleins d’idées mais, ça sert à rien de tout balancer d’un coup ! Il faut étaler et après instaurer un rythme progressivement. Ça ne sert à rien de poster trop souvent, car les gens ne voient pas forcément tous les articles et donc j’y passe du temps et ce n’est pas efficient. Actuellement, je suis à deux articles par semaine et après mes partiels, j’aimerais bien passer à plus de vidéos. D’ailleurs, dans mes vlogs, j’essaie de créer du contenu un peu décalé qui casse le rythme. La question à se poser aussi, c’est toi, qu’est-ce-que tu as envie de faire ? Fais ce que tu aimes, car les gens viendront voir ton contenu parce que tu aimes ce que tu fais. N’oubliez pas, faut laisser le temps faire les choses.

10 CHOSES SUR TOI
  1. Ta série préférée ? Desperates Housewives à la vie à la mort, et Devious Maids qui a pu l’égaler, c’est le même réalisateur.
  2. Ta chanson préférée inavouable ? Tu veux mon zizi de Franky Vincent
  3. Montagne ou plage ? Montagne, car le sable ça colle.
  4. Ta marque de vêtements préférée ? Topshop
  5. Le petit plat que tu cuisines les jours de déprime ? Du risotto ou une crème de marron ou sushis maki roquette saumon avocat de chez Planet Sushi of course !
  6. Ta marque de makeup coup de coeur ? Urban Decay
  7. Ton/tes plus gros défaut(s) ? Perfectionniste à outrance, maniaque, toquée ou impatiente
  8. La ville dans laquelle tu rêverais de vivre ? Paris ou peut être cinq ans ou pour quelques  temps New York.
  9. Le film que tu pourrais revoir à l’infini ? Mamma Mia que j’adore regarder avec ma maman
  10. Ton ou tes emojis préférées  ? 🦄🍗

J’espère que ça vous aura plus ! Cet article m’a pris un peu plus de temps que les autres à rédigé car j’ai du contacter Alix, l’interviewer puis rédiger ensuite, mais ça me fait plaisir et ça m’a même davantage booster pour mon blog d’avoir pu échanger avec elle…

Je vous invite à aller checker ces réseaux sociaux et son blog pour faire plus en ample connaissance avec elle :

Instagram : @leblogdalix

Twitter : @GroussetAlix

Son blog : www.leblogdalix.com

A trés bientôt,

Muxus

Clara Speaks

 

 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.